Augmentation du menton

L’augmentation du menton par intervention chirurgicale

Pour certaines personnes, un petit menton peut parfois être source de complexes. Le menton joue effectivement un rôle important dans l’harmonie du visage. C’est pour combler cette insatisfaction que la chirurgie du menton a été créée. Elle se présente sous différents types, selon le cas de chaque patient. Toutefois, le résultat est toujours aussi satisfaisant, quelle que soit la méthode.

Les recommandations avant une intervention d’augmentation du menton

Comme chaque cas est unique, chaque patient doit être diagnostiqué avant une intervention chirurgicale pour augmenter le menton. Le chirurgien décide par la suite du type d’augmentation du menton selon la sensibilité du patient et selon la forme initiale de son menton.

Pour une guérison rapide et sans risque d’hémorragie, le patient doit s’abstenir au tabagisme, à l’alcool et aux stéroïdes pendant un mois avant l’intervention. Il doit également éviter la prise d’aspirine, d’ibuprofène ou autres médicaments anti-inflammatoires. Pendant ce même délai, le patient doit se priver de plantes médicinales, de thé herbes, de médicaments anticoagulants et de vitamine E. Les pilules contraceptives, les pilules amaigrissantes et toute sorte de drogue sont également à interrompre.

L’augmentation du menton par injection d’acide hyaluronique

Pour augmenter le menton, une opération chirurgicale n’est pas forcément nécessaire chez certains patients. Effectivement, le menton peut être augmenté par injection d’acide hyaluronique. C’est une méthode très rapide et efficace, donnant un résultat immédiat. Après l’injection, le patient peut directement reprendre ses activités habituelles, sans période de convalescence. Cependant, la durabilité du résultat obtenu est temporaire : de six à huit mois.

L’augmentation du menton par génioplastie

Pour augmenter le menton, la génioplastie est une pratique très courante. Il s’agit d’une intervention chirurgicale visant à modifier la position du menton en l’augmentant. Toutefois, aucun implant n’est utilisé pour ce type d’augmentation du menton. Le principe est d’avancer les os pour avoir plus de projection, et donc un menton plus en avant. Néanmoins, il est à préciser que l’opération n’affecte ni les joues ni les dents.

L’augmentation du menton par mentoplastie

La mentoplastie est la méthode la plus commune et la plus fréquente pour augmenter le menton. C’est une opération qui utilise des implants de menton. Fabriqués sous différentes formes et différentes tailles, ces implants mentonniers sont faits de matériaux synthétiques sûrs. Ils peuvent être retirés en toute sécurité en cas de besoin.

L’intervention chirurgicale peut se faire sous anesthésie locale ou générale suivant la sensibilité du patient, et sa durée est de une à deux heures. Une incision est réalisée sous le menton ou dans la bouche. L’implant mentonnier est ensuite placé sous les muscles du menton et une suture de l’incision termine l’opération.

Les soins post opératoires

Après l’intervention, le nouveau menton doit bien évidemment être entretenu. Le patient pourra en effet rentrer chez lui après quelques heures de repos à l’hôpital, mais une compresse froide sera posée à l’extérieur pour fixer l’implant à sa place (pour la mentoplastie). Jusqu’à la cicatrisation totale, le patient ne doit manger que des aliments tendres, voire liquides, pour ne pas brutaliser le menton. Des antalgiques prescrits réduiront la douleur. Quant aux activités professionnelles, elles peuvent être reprises après seulement une semaine.

Posez votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *