Définition liposuccion

Définition liposuccion

Qu’est ce que la liposuccion ?

La technique de la liposuccion a été mise au point par le Dr I-G ILLOUZ en 1977. C’est aujourd’hui l’opération la plus pratiquée au monde.

La liposuccion (appelée aussi lipoaspiration ou liposculture) est une opération de chirurgie esthétique permettant un remodelage de la silhouette par l’aspiration des amas graisseux rebelles et profonds résistants aux régimes amincissants ainsi qu’à toutes activités sportives.

En effet, il existe des amas graisseux rebelles à tout régime. Il s’agit d’adipocytes (cellules graisseuses) dont le caractère génétique est tel qu’en phase d’amaigrissement, cette graisse est mobilisée en dernier recours.
C’est dire que certaines parties du corps seront trop amaigries et devenues disgracieuses avant que ces régions à “graisse génétique” s’amincissent à leur tour.

Chez l’homme, la graisse s’accumule sur l’abdomen, les hanches, les seins, rarement sur le bassin et les jambes.

A partir de la cinquantaine, les graisses de ces localisations se fixent, résistent aux régimes et aux activités sportives et deviennent génétiques.

Chez la femme, les localisations sont plus diffuses touchant également toute la circonférence des cuisses (dont la fameuse culotte de cheval) comprimant ainsi les tissus avoisinants, gênant la circulation lymphatique et aggravant une cellulite préexistante allant jusqu’à rendre celle-ci spontanément visible (la peau d’orange). Les grossesses et la ménopause rendent ces localisations, qui au début répondent aux régimes amaigrissants, résistantes à ces derniers. Cette graisse prend alors le caractère de “graisse génétique”.

C’est dans ces cas que la liposuccion prend ses « lettres de noblesse » en supprimant radicalement ces surcharges de graisses localisées.
La liposuccion consiste donc à aspirer les excès graisseux et ainsi à affiner et à remodeler la silhouette dans ces zones résistantes aux régimes.
La graisse enlevée ne reviendra pas et si une prise de poids survient, sa répartition sera plus harmonieuse.

La liposuccion n’est pas le traitement de la cellulite et de son effet peau d’orange. Cependant la décompression des tissus peut parfois entraîner une amélioration de celle-ci sans que l’on puisse en présager l’importance.
Cette opération, en vogue à l’heure actuelle, n’a pas eu toujours très bonne réputation. On a pu parler de “ratés” de la liposuccion à cause de dépressions de vagues et de bosses sur la peau de la zone traitée.

Cette mauvaise réputation est injustifiée, car la technique de la liposuccion entre des mains entraînées et si l’indication chirurgicale est bien posée, donne d’excellents résultats et le plus souvent définitifs.
Les résultats de la technique de lipoaspiration se sont également améliorés suite à une innovation technique. En effet la technique originale du Dr ILLOUZ consistait à utiliser des canules jusqu’à 1 cm de diamètre ce qui rendait difficile le travail des tissus graisseux superficiels.
Aujourd’hui seules des canules de 2 à 4 mm de diamètre sont utilisées permettant un travail plus raffiné en aspirant les couches superficielles sans risque de vague ou dépression cutanée.

Les “ratés” sont donc dus à la maladresse et à l’incompétence de certains praticiens.
Le Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins vous permettra de vérifier que le chirurgien que vous avez choisi est qualifié médecin spécialiste en chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, seule discipline autorisée à exercer cette technique à ce jour.

Cette intervention doit être réalisée dans une clinique agréée par le ministère de la santé et autorisée à pratiquer la chirurgie esthétique. Tout autre pratique est interdite par la loi et soumise à de lourdes peines. La clinique Mozart (www.cliniquemozart.fr) dispose de toutes ces autorisations.

Posez votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *