Reconstruction mammaire post cancer

La reconstruction mammaire après un cancer du sein

La reconstruction Post cancer se donne comme objectif de redonner au sein une forme, un volume, une symétrie suite à une amputation mammaire.

La reconstruction post cancer offre à chaque femme ayant subi la terrible épreuve du cancer du sein de retrouver leur féminité, l’harmonie de leur corps.

Il existe deux types de reconstruction mammaire post cancer :


  • La reconstruction du sein immédiate : la reconstruction mammaire post cancer peut se faire dans le même temps opératoire. En effet la reconstruction du sein peut être réalisée dans le même temps opératoire que la mastectomie (enlèvement chirurgical, partiel ou total du sein). La reconstruction mammaire post cancer immédiat n’est possible que dans le cadre d’un traitement chirurgical du cancer du sein.
  • La reconstruction post cancer secondaire : bien souvent, un traitement complémentaire (par exemple une radiothérapie) est nécessaire après une mastectomie. C’est pourquoi, la reconstruction du sein peut s’effectuer 6 mois à un an après la mastectomie.

Plusieurs techniques sont proposées pour la reconstruction mammaire après un cancer du sein :

  • La reconstruction du sein par la mise en place d’un implant mammaire : la reconstruction mammaire par implant mammaire est destinée aux femmes ayant une bonne qualité de peau et un muscle grand pectoral épais et régulier afin de parfaitement recouvrir la prothèse mammaire.
    Le choix de la taille et de la forme de la prothèse se fera en fonction de la patiente et en fonction du sein sain pour obtenir une poitrine harmonieuse et symétrique.

  • La reconstruction du sein par prothèse après expansion tissulaire : l’expansion tissulaire permet de créer de la peau au niveau de la paroi thoracique. L’objectif de cette technique est de faciliter la mise en place d’un implant mammaire.
  • La reconstruction mammaire par lambeau du muscle grand dorsal : la reconstruction du sein peut se faire par la peau du dos. Lorsqu’il est possible, le chirurgien prélèvera de la graisse afin de reconstruire le volume du sein (reconstruction autologue). Par contre, une prothèse mammaire sera mise en place si la reconstruction du volume par lipofilling s’avère insuffisante ou pas possible.
  • La reconstruction du sein par le lambeau abdominal : la reconstruction mammaire post cancer peut se faire en prélevant la peau ainsi que l’excès graisseux au niveau de l’abdomen.
  • Enfin, dans certain cas, il est tout simplement possible d’effectuer la reconstruction par lipofilling (greffe de graisse dans le tissu sous cutané.

L’étape finale de la reconstruction mammaire après un cancer du sein reste la reconstruction de l’aréole mammaire. Hormis les techniques de greffe, il existe la reconstruction de l’aréole par dermopigmentation.


Vidéo d’information sur les prothèses PIP, retrait et pose de nouveaux implants, …

Posez votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *