Rhinoplastie réparatrice

Chirurgie du nez : la rhinoplastie fonctionnelle, réparatrice

L’intervention de rhinoplastie a pour but de corriger le nez tant dans son aspect esthétique que dans son aspect fonctionnel. Il arrive que l’on trouve le nez trop long, trop large, trop pointu… Ces défauts de l’apparence du nez peuvent être corrigés, améliorés par une opération de rhinoplastie esthétique.

Le nez peut également être dévié au point de créer une gêne respiratoire pouvant se traduire par des ronflements, de l’apnée du sommeil. Cette déviation est corrigée par une rhinoplastie fonctionnelle voir une rhinoseptoplastie.

Le nez peut aussi être endommagé par une fracture ou par un accident. Dans ce dernier cas, il s’agit de procéder à une rhinoplastie réparatrice ou post traumatique.


La rhinoplastie fonctionnelle


La demande d’intervention chirurgicale sur le nez peut être parfois motivée par la présence d’une gêne respiratoire.

Cette gêne respiratoire est souvent provoquée par la déviation de la cloison nasale, par une hypertrophie des cornets (os présents dans les fosses nasales) recouverts de muqueuse dont le but est de retenir les poussières et de réchauffer l’air inspiré.

La déviation de la cloison nasale est corrigée par une septoplastie. Cette intervention est souvent associée à une rhinoplastie esthétique pour la correction de l’aspect du nez. On parle alors d’une rhino-septoplastie.

 



La septoplastie corrige les difficultés respiratoires causées par la déviation de la cloison nasale. Le chirurgien va alors repositionner la cloison nasale dans le but de remédier à la gêne respiratoire.

En effet, cette déviation de la cloison nasale va engendrer des difficultés respiratoires et une déformation esthétique du nez

Ce trouble de la respiration va parfois provoquer des obstructions nasales, des sinus. De plus, la déviation de la cloison nasale peut, dans certain cas, donner au nez un aspect dévié, plus ou moins marqué.



La septoplastie associée à une rhinoplastie remodèle la cloison nasale afin de faciliter la respiration par le nez. La cloison nasale repositionnée, le chirurgien procède à l’amélioration esthétique du nez.

L’intervention de la correction de la cloison nasale est souvent prise en charge par la sécurité sociale, en cas de gêne respiratoire évidente. Cette prise en charge est soumise à une demande d’entente préalable.

La rhinoplastie réparatrice

Le nez peut être détérioré suite à un accident ou à une agression. Pour remédier à ce traumatisme du nez, il est possible de recourir à une rhinoplastie réparatrice ou post traumatique.

La rhinoplastie réparatrice est une intervention qui permet de modifier le nez afin de réparer les dommages causés suite à un traumatisme du nez avec fracture.

En principe, l’intervention a lieu dans les jours qui suivent l’accident ou l’agression, elle a lieu le plus souvent dans l’urgence. En effet, le chirurgien va rapidement “remettre“ en place le nez afin qu’il retrouve ses fonctions vitales. Cependant, il peut persister une bosse ou encore asymétrie. Dans ce cas, une deuxième intervention pourra être envisagée après 6 mois ou un an. Cette seconde intervention sur le nez permettra de corriger une déviation de la cloison nasale, ou encore de supprimer une bosse.

La rhinoplastie réparatrice peut également intervenir pour réparer les séquelles d’un traumatisme.

La sécurité sociale peut prendre en charge une rhinoplastie post traumatique ou une rhinoplastie pour exérèse de lésion endonasale. Cette prise en charge est aussi soumise à une demande d’entente préalable.


Posez votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires

  1. Le déroulement de l’intervention churigicale,combien de temps durera t’elle ,après le retrait des mèches ca fait mal il parait’il ? Question sur les douleurs après l’opération

    1. Bonjour Monsieur,

      La rhinoplastie se déroule en ambulatoire ce qui signifie que vous entrez en clinique le matin et vous regagnez votre domicile en fin d’après midi.Elle dure environ 1h30. Ce n’est pas une intervention douloureuse, cependant elle crée une gêne respiratoire le premier jour car il n’est pas possible de respirer par le nez. Le retrait des mèches se déroule le lendemain de l’intervention.

      Bien cordialement