Augmentation volume des mollets par prothèses

Augmentation volume des mollets par prothèses

La chirurgie esthétique des mollets fait partie de la chirurgie esthétique du corps, ou de la silhouette, elle permet de remodeler, augmenter et réduire le volume des mollets grâce aux nouvelles techniques d’interventions qui garantissent un résultat spectaculaire en toute sécurité. En effet, les progrès ahurissants de la technologie médicale esthétique ont permis aux chirurgiens de proposer des solutions efficaces aux personnes ayant des mollets trop fins ou hypotrophiés.


Remodeler vos mollets grâce à l’augmentation par prothèse

La chirurgie du mollet est une intervention bien codifiée qui consiste à remodeler la forme du mollet en lui ajoutant du galbe et en modifiant le relief des muscles. Cette intervention est d’une grande efficacité pour les personnes qui ont un mollet très fin, appelé parfois (mollet de coq).

L’augmentation du mollet par prothèses est une intervention couramment pratiquée dans des centres bien équipés par des chirurgiens entrainés. C’est le cas du Dr Boucq à la clinique MOZART de Nice. La chirurgie du mollet est une des interventions qui attire les personnes complexées par leurs jambes trop fines.

Les mollets sont composés d’un groupe de muscles qui sont au nombre de trois, un qui est profond (le soléaire) et deux qui sont plus superficiels (muscles jumeaux) formant le relief de la jambe. Pour corriger des mollets présentant une hypotrophie importante (trop fins) le chirurgien esthétique peut suggérer la pose d’implants synthétiques (prothèses) vu qu’il est très difficile d’avoir un résultat satisfaisant avec la musculation, même intensive.


Prix de l’augmentation du volume des mollets par prothèses

Le prix de l’intervention est estimé à 4000 euros sans compter les frais de consultation ainsi que le séjour dans une clinique spécialisée. Il est crucial d’insister sur l’importance de la consultation pré-opératoire et d’éviter les offres sur internet proposant des interventions avec des prix trop bas.


A qui s’adresse l’augmentation du mollet par prothèses ?

La chirurgie du mollet est consacrée aux personnes qui ont les muscles peu développées et dont les cuisses sont déséquilibrée. Initialement, on plaçait les prothèses sur les gens qui avaient un mollet atrophié par la poliomyélite.

La prothèse du mollet remodèle le galbe de l’un ou des deux muscles. Les cibles de l’opération peuvent être :

  • Les muscles jumeaux : ce sont deux muscles superficiels qui agissent sur l’extension du pied et interviennent légèrement dans le rôle de fléchissement du genou.
  • La soléaire : c’est un muscle profond, plus ou moins recouvert dans sa partie haute par les jumeaux.

Le sport est généralement inefficace pour les muscles des mollets car les mollets fins sont souvent d’origine héréditaire. Ainsi, la chirurgie esthétique par implantation de prothèse s’avère la solution la plus idéale.


Une prothèse du mollet : c’est quoi ?

Initialement, les prothèses de mollet ont été utilisées dans la chirurgie réparatrice pour reconstruire le galbe du mollet en cas d’atrophie musculaire après à des maladies aigues (poliomyélite).

Le but de cette intervention est de rendre un aspect esthétique et devenir une des opérations de chirurgie esthétique appréciée par de nombreux patients.

La prothèse du mollet est constituée de silicone de consistance ferme entourée d’une solide membrane elle même en silicone.

Elle existe sous deux formes : symétrique ovoïde et asymétrique anatomique. Le choix de la forme de prothèse est un choix personnalisé, il dépend de l’anatomie du patient et ses souhaits. Mais, la prothèse symétrique est la plus utilisée car elle donne un mollet aux formes naturelles.


Comment se préparer à la chirurgie des mollets ?

Il est primordial d’effectuer deux consultations avec le chirurgien avant l’implantation de prothèses. Ces consultations permettent de définir les désirs et les besoins du patient, de réaliser les photographies médicales et de choisir la forme de prothèse la plus appropriée.


Augmentation du volume des mollets : l’intervention

L’implantation de la prothèse se fait sous anesthésie générale, elle dure entre 45 minutes et 1h30. Le chirurgien esthétique procède à faire une incision horizontale dans le creux poplite (plivre du genou) de 4 à 6 centimètres qui devient. Le patient doit être allongé sur le ventre.

Les prothèses sont posées à l’intérieur de la gaine du muscle du mollet. Elles sont pénétrées dans la loge sous la membrane fibreuse du muscle. Le nombre de prothèses introduites varie selon les désirs et l’anatomie du patient. Le plasticien réalise ensuite les sutures avec un fil résorbable et il pose le pansement modelant sur chaque jambe.

Comme pour tout acte chirurgical, une consultation pre-opératoire est nécessaire pour mettre en exergue les risques relatifs à l’intervention ainsi que  les actions à entreprendre pour la réalisation de l’opération.

Effectuée sous anesthésie générale, la pose d’implants aux niveaux des mollets en vue d’augmenter leurs volumes nécessite un séjour, d’au moins, une nuit dans une clinique spécialisée. L’intervention peut durer entre 45mn et 1h30 durant lesquels le chirurgien réalise, en premier lieu, des incisions de 4 à 6 cm au niveau des plis de flexion des genoux et qui vont être le point d’entrée pour placer les prothèses(ou implants), préalablement choisies en fonction de la taille et l’anatomie de la patiente.

Les prothèses sont constituées d’une enveloppe lisse remplie d’un gel de silicone très cohésif. Très résistantes, les prothèses sont conçues pour supporter les tensions qui s’exercent au niveau de cette partie du corps.


Résultats de l’intervention et dispositions préventives

Le résultat d’un remodelage des mollets par prothèses est immédiat et satisfaisant, mais il faut attendre trois mois pour l’apprécier définitivement. En effet, un gonflement masque un peu le résultatde l’augmentation des mollets au début. L’implant posé permet d’améliorer le relief des mollets. Les prothèses peuvent être portées à vie ou retirées lorsque le patient demande.

La pose de prothèses en silicone au niveau des mollets est une intervention très simple, peu douloureuse et qui peut être accompagnée par un traitement antidouleur à base d’antalgiques. Les ecchymoses s’estompent progressivement au bout d’une semaine mais le gonflement au niveau des mollets et des chevilles peut perdurer pendant trois semaines (au maximum).

Le port des bas de contention pendant quelques semaines est obligatoire afin de garantir le maintien des prothèses.Il faut noter qu’un traitement à base d’anticoagulants, pendant deux semaines, est recommandé afin de prévenir et diminuer le risque de phlébite après l’augmentation du volume des mollets.


Quelles sont les suites de l’intervention ?

Comme pour toute intervention, l’implantation des prothèses du mollet a des suites opératoires et des complications, qui sont rares et peu intenses mais importantes à évoquer :

  • Les douleurs sont peu importantes, soulagées par des simples antalgiques.
  • Les ecchymoses disparaissent progressivement au bout d’une semaine.
  • Le gonflement au niveau du mollet peut persister jusqu’à trois semaines.
  • Parfois, une membrane fibreuse peut s’installer autour de l’implant (phénomène de coque) qui rend le mollet plus ferme
  • Le patient peut prendre des anti-coagulants pour éviter le risque de phlébite si il y a un facteur de risque (varices).
  • Le patient doit porter des bas de contention jour et nuit durant un mois pour bien stabiliser la pose des prothèses.
  • La reprise des activités quotidiennes se fait après une semaine.

Posez votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *