Lifting des bras

Lifting des bras ou brachioplastie pour tonifier la peau flasque

Le lifting brachial est une chirurgie plastique recommandée aux individus souffrant du relâchement cutané de la partie interne des bras.

Retrouver des membres supérieurs raffermis passe nécessairement par l’élimination de l’excès cutané. Les principales causes de ce défaut peuvent être soit le vieillissement soit la perte importante du poids. Il peut également s’agir d’un dégât provoqué par une chirurgie d’aspiration de graisse qui se manifeste par une peau qui n’est pas suffisamment rétractée. Le lifting brachial permet aux patients d’harmoniser les bras avec tout le corps.

Questions fréquentes sur l’intervention de lifting des bras

Après avoir établi un diagnostic pré-opératoire avec le spécialiste durant lequel les possibilités d’interventions seront expliquées d’une manière détaillée, le patient pourra choisir le type d’anesthésie, qui peut être soit générale soit locale (selon l’ampleur de l’intervention).


Prix d’un lifting des bras ?

Le coût d’une telle intervention chirurgicale peut osciller entre 5000 et 6000 et ce, selon l’importance du relâchement cutané. Enfin, il faut rappeler que la réussite de l’intervention de lifting des bras dépend énormément de l’expertise et la rigueur du chirurgien plasticien et que pour cela il faut bien choisir le prestataire avant d’entamer n’importe quel acte chirurgical.


Que faire avant un lifting des bras ?

Dans la période préopératoire, il est indispensable que le patient arrête de fumer et de prendre certains médicaments comme : l’aspirine et les antiinflammatoires. Pour les femmes, la pilule contraceptive devra être arrêtée aussi au moins 10 jours avant l’intervention.

Un examen minutieux de l’état des bras est primordial pour garantir la réussite du lifting. Au cours de cette consultation préalable, le chirurgien va déterminer le degré de relâchement cutané. Ensuite, il enchaine par vous explique le mode opératoire, l’anesthésie nécessaire et il terminera par vous exposer les éventuels effets de l’opération.

Certains cas nécessiteront de combiner le lifting des bras à une liposuccion pour un meilleur résultat. Par cette chirurgie de la silhouette supplémentaire le chirurgien élimine le surplus adipeux et permet à la peau retendue d’épouser parfaitement le bras.


Quel est le mode opératoire d’une chirurgie esthétique des bras ?

Le lifting brachial se fait sous anesthésie générale. La durée de l’intervention dépend du surplus graisseux et cutané à enlever et aussi de la technique employée. En moyenne, la brachioplastie dure entre une heure et demi et deux heures. Le patient peut rentrer le jour même chez lui.

Si le chirurgien juge nécessaire le recours à la liposuccion, elle sera fait dans le même temps opératoire. Pour commencer, le chirurgien doit aspirer le surplus adipeux tout autour du bras. Dans un deuxième temps, il coupe le surplus cutané.

Les techniques utilisées lors du lifting de la face interne des bras dépendent du chirurgien mais aussi de la quantité de peau à enlever. La forme de la cicatrice dépendra, en fait, de la technique employée. Les techniques d’intervention envisageables peuvent différer selon les cas :

Lifting des bras avec incision longitudinale

Dans la plupart des cas, le chirurgien choisit cette technique car elle permet de prendre en charge les patients avec un excès important. Pour le traiter, il fait une incision sur la longueur du bras. Lorsque le patient a les bras au long du corps, la cicatrice n’est pas très visible.

Cette technique s’est avérée être la meilleure solution si le relâchement cutané est très important. L’incision est réalisée tout au long de la face interne du bras, par la suite le chirurgien procède au lifting en retirant l’excès cutané et adipeux. Il est à noter que cette technique laisse une cicatrice, peu visible certes, mais il existe d’autres alternatives pour éviter cela. La durée moyenne de ce type d’intervention varie selon l’ampleur du relâchement cutané à traiter (la durée moyenne est de 1h30).

Lifting des bras avec incision horizontale dans l’aisselle

Elle est pratiquée lorsque le relâchement cutané est assez faible. Dans ce cas, cette technique est plus appropriée et plus efficace pour éliminer l’excès de la peau en faisant une très petite incision dans les aisselles. Donc la cicatrice laissée par cette méthode sera cachée dans le pli naturel axillaire.

L’incision horizontale est favorisée dans le cas où le relâchement cutané touche principalement la partie supérieure du bras . Le chirurgien commence par réaliser une incision   horizontale au niveau des plis de l’aisselle puis  retire la peau en excès de la partie supérieure de la face interne du bras, la suture au niveau du creux de l’aisselle va permettre de redraper la peau résiduelle vers le haut et dans la région axillaire.

Moins efficace que les autres techniques, cette intervention concerne les personnes ayant un relâchement cutané moyen mais elle offre des séquelles cicatricielles moins importantes.

Seul les petits excès peuvent être traités par la technique horizontale du lifting de bras car il ne faut pas limiter l’élévation du bras par une résection trop importante de peau.

Il se peut que le chirurgien fasse une incision en T en combinant les deux méthodes. Tous ces détails seront discutés lors des examens préliminaires.

Technique mixte avec incision horizontale et verticale

Elle permet d’associer une incision horizontale dans le creux de l’aisselle et une cicatrice verticale courte de moins de 10 cm au niveau de la face interne du bras. Offrant les avantages de chaque technique et limitant leurs inconvénients, cette technique représente le compromis idéal pour avoir un résultat optimal.


Les suites opératoires d’un lifting brachial

Le lifting brachial n’engendre pas de fortes douleurs, toutefois la prise de calmants permet de les calmer et assurent un meilleur confort.

Les pansements seront contrôlés après 24 heures, et tout de suite après le Dr Boucq vous conseillera de  à porter un vêtement de contention, à garder pendant 6 semaines. Ainsi la peau s’adapte rapidement et épouse les nouvelles courbes des bras.

Un gonflement peut survenir après la brachioplastie ainsi que des bleus et une sensibilité au niveau de la peau des bras. Ces effets secondaires sont tout à fait naturels et s’estompent graduellement de jour en jour pour disparaitre totalement après 3 semaines.

La reprise de toute activité ne doit se faire qu’après 10 jours et deux mois pour refaire du sport.


Quel est le résultat de la brachioplastie ?

Un résultat primaire est tout de suite perçu à la sortie de la clinique. Mais, le résultat définitif ne sera visible qu’après 6 à 12 mois. Pendant cette période, des contrôles réguliers sont à prévoir pour une guérison optimale.

La brachioplastie corrige définitivement le relâchement de la peau et améliore le confort, la fonctionnalité et l’esthétique des bras.


Résultat et dispositions post-opération liées au lifting des bras

Comme pour un très grand nombre d’interventions chirurgicales, le lifting des bras comprend certains risques et/ou complications liés à l’anesthésie et rarement à la chirurgie elle-même.

Effectuée en ambulatoire, l’intervention peut engendrer l’apparition des ecchymoses (bleus) et un œdème qui vont  régresser, spontanément, au bout de 10 à 20 jours. Peu douloureuse, en règle générale, l’intervention peut causer des gènes limitées à quelques phénomènes de tiraillements et élancements qui peuvent être traitées par les antalgiques usuels.

Toute activité sportive intense est prohibée pendant au moins 3 semaines afin de garantir une cicatrisation optimale et éviter tout risque de complications. Le résultat final et définitif est visible après 6 mois ( un an maximum) mais il faut adopter une bonne hygiène de vie afin de le pérenniser.

  • L’hématome : accumulation du sang dans la zone opérée. Pour s’en débarrasser, une seconde intervention peut être faite pour éliminer cet amas sanguin parfois, un drain est posé pour éviter cette accumulation  de sang.
  • Nécrose cutanée : perte d’une partie de la peau. Cette complication est directement liée au tabagisme, lorsque le patient ne respecte pas les consignes données par le chirurgien.
  • Retard de la cicatrisation : si elle dépasse plusieurs semaines, vous aurez besoin de retourner après 6 mois pour une légère retouche.
  • Mauvaise cicatrisation : les cicatrices peuvent devenir hypertrophiques ou chéloïdes.
  • Insensibilité cutanée : engourdissement ou sensations inhabituelles sont parfois senties. La perte de sensibilité est le plus souvent transitoire occasionnelle et dans les cas de non-conformité aux consignes elle peut être à vie.

En conclusion, le Dr BOUCQ chirurgien esthétique à la clinique Mozart ayant une longue expérience de la chirurgie du lifting des bras pour vous débarrasser des excédents cutanés de vos bras saura vous apporter la solution pour supprimer cette peau disgracieuse qui pend. Cette intervention du lifting des bras vous apportera la plus grande satisfaction.

Posez votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *