Micro greffes de cheveux

Micro greffe de cheveux ou technique FUE

Une amélioration notable dans la greffe des cheveux s’est manifestée grâce à l’utilisation des micro-greffes ainsi que de la Micro transplantation douce. Ainsi, pour un effet naturel, les chercheurs ont tout mis en œuvre pour utiliser des greffons de plus en plus petits. D’où, le recours à la méthode d’implanter, dans le devant de la tête, cheveu par cheveu.

Cette méthode offre un résultat naturel, certes, mais son inconvénient c’est que le patient ne peut pas obtenir une densité capillaire élevée. Plantant un cheveu à la fois, il y a une certaine distance à préserver entre les greffons pour leur assurer une irrigation sanguin nécessaire pour leur survie. Même si le matériel utilisé permet de faire des incisions microscopiques, le chirurgien se doit de garder une certaine distance entre les implants pendant la même séance.

Le prélèvement peut être manuel ou par une machine (le punch air matic) spécialement conçu pour la FUE (follicular unit extraction) et raccourcir la durée de l’intervention.

Questions fréquentes sur la calvitie et la Micro greffe des cheveux

L’alopécie andro-génétique (calvitie) est, probablement, l’ennemi redoutable numéro un de la majorité des hommes et son impact psychologique est ravageur surtout, si elle survient chez un jeune patient. Durant des décennies, les médecins on essayé de trouver le remède miracle mais en vain. Les produits chimiques agressifs associés à des résultats décevants ont réussi à décourager des millions d’hommes qui ont fini par accepter ce sort imposé par mère nature.

Le progrès de la technologie médicale a permis aux chirurgiens de transcender les limites imposées par l’héritage génétique et offrir à des millions d’hommes une nouvelle chevelure naturelle et définitive. La micro-greffe des cheveux est aujourd’hui la meilleure solution qui permet d’implanter des cheveux autologues (aucun risque de rejet) et de retrouver une chevelure naturelle d’une manière définitive.


Prix d’une micro greffe des cheveux

Les prix dépendent, essentiellement, du nombre de greffons (1 greffon = 2 ou 3 cheveux) qu’l’on veut implanter, à titre indicatif, une micro-greffe de 300 à 500 greffons peut couter entre 1800 à 2900 euros.


Est-elle douloureuse ?

Sous anesthésie locale, le patient ne ressent pas de douleur. Le chirurgien peut greffer 20 unités folliculaires par centimètre carré dans la zone ciblée.

Le chirurgien doit se munir de patience et de précision pour mettre les micros greffons un à un au niveau de la bordure frontale. Cette technique est indispensable pour garantir un résultat aussi naturel que possible. Une intervention esthétique garantie sans douleur pour un crane mieux garni en cheveux.


Une discrétion garantie

Au cas où le cheveu implanté tombe ne paniquez pas, c’est tout à fait naturel. L’important c’est le bulbe qui a été implanté dans le cuir chevelu qui met environ 2 mois pour que le nouveau cheveu pousse définitivement.

Donc, à la sortie de la clinique, vous n’aurez pas une toisonposée sur la tête. Les cheveux prendront leur temps pour pousser petit à petit. Vous pourrez dire que cette repousse est naturelle suite à un traitement.

La micro transplantation folliculaire permet de greffer jusqu’à 1000 unités folliculaires par séance, environ 3000 cheveux à 5000 cheveux selon la densité de la zone donneuse. Le nombre de séances est ainsi réduit.


Micro greffe : les techniques d’intervention

La micro-greffe a permis d’éradiquer et vaincre la bête noire des hommes qui est la calvitie et les progrès technologiques ont permis d’optimiser les techniques d’implantation capillaire  et de garantir un taux de réussite qui avoisine les 100%.

Lorsqu’il s’agit de micro-greffe de cheveux, deux techniques sont envisagées par les chirurgiens : la technique de la bandelette FUT et la technique FUE (extraction folliculaire).

La technique de la bandelette, appelée aussi FUT (Folliculaire Unit Transplantation), consiste à extraire les bulbes capillaires à greffer après avoir prélevé un morceau du scalpe (sous forme d’une bandelette horizontale pouvant atteindre 23 centimètres). Une fois triés selon leur taille, les cheveux vont être greffés au niveau des zones atteintes par la calvitie.

Pour cela, le chirurgien réalise des micro-incisions et places les cheveux à greffer à l’aide d’une pince médicale à haute précision. La technique FUT est idéale pour les personnes ayant les cheveux crépus et offre d’excellents résultats pour ceux qui souffrent d’une calvitie étendue. La durée moyenne d’une telle intervention oscille entre 2 et 3h et elle peut laisser une cicatrice, peu visible, à l’arrière du crâne.


La technique FUE (Follicular Unit Extraction)

Elle s’adresse principalement aux personnes présentant une calvitie stationnaire limitée à des petites zones. Elle consiste à prélever directement les bulbes au niveau des zones donneuses (arrière du crâne, en général, sur un diamètre de 1mm au maximum). L’avantage principal de cette technique est qu’elle ne laisse aucune cicatrice et peut être réalisée soit manuellement soit d’une manière automatisée grâce à un robot dédié. Il faut aussi noter que cette technique permet de préserver les cellules souches situées sous le bulbe capillaire mais elle nécessite plus de temps et surtout un savoir-faire accru du chirurgien.

En définitive, le choix de la technique dépend essentiellement des besoins exprimés par le patient tout en sachant que la micro-greffe peut être réalisée pour l’implantation capillaire au niveau des sourcils et du visage (barbe).


Déroulement de l’intervention

Préparation à faire le jour de l’intervention

Avant de tout commencer, le chirurgien examine les résultats des examens préopératoires. Ensuite, ce dernier passe dans la salle d’intervention pour qu’on le prépare à l’anesthésie.


Quel type d’anesthésie est pratiquée pour la FUE ?

Le patient recoit une anesthésie locale sur la zone donneuse qui doit être rasée. Ce qui lui permet d’être conscient pendant l’intervention, mais évite toute sensation de douleurs.

Grâce à cette anesthésie, la micro transplantation se passe dans le plus grand des conforts. L’intervention est alors complètement indolore grâce au sédatif ingéré par le patient avant de commencer.

Ensuite, une autre anesthésie est ajoutée dans la zone traitée (zone receveuse) dans une phase à venir. La durée de l’intervention dépend de la surface capillaire à couvrir et du nombre de greffons. En générale, elle dure en moyenne entre 3 à 4 heures.


D’où est prélevé le greffon ?

Le chirurgien prélève des micros punchs de 0,8 à 0,9 mm de diamètre, car c’est la zone où le cheveu ne tombe jamais, il est renouvelé systématiquement. La cicatrisation spontanée des « ces petits trous » se fait par un resserrement qui rapproche les cheveux restés en place. L’aspect de densité est reconstitué.

La deuxième étape est de fragmenter la bande prélevée pour obtenir des micros greffons. Les cicatrices sont invisibles même sous la chevelure du patient. De toute façon, quelques mois suffiront pour qu’aucune trace de l’intervention ne soit visible.


Poser les greffons dans la zone receveuse

Les unités folliculaires contiennent chacune jusqu’à 4 cheveux. Pour la micro implantation, le chirurgien prend celles qui contiennent 1 cheveu et les implante une à la fois sur une première ligne en formant une ligne au niveau de la bordure frontale. Cette pratique garanti une apparence esthétique naturelle.

Afin d’obtenir une densité capillaire, les unités folliculaires utilisées par la suite doivent contenir au moins 2 à 3 cheveux.

Le chirurgien fait des fentes fines servant à accueillir les greffons. Cela leur assure une meilleure vascularisation et permet de mettre plusieurs greffons dans la même zone.


Micro-greffe des cheveux : les suites de l’intervention

Le patient sort le jour même, après un repos dans la salle de réveil. Néanmoins, il est préférable que le patient se fasse reconduire chez lui par une tierce personne, s’il a un long trajet à effectuer. Il n’y aura aucun pansement ou bandage à poser car les incisions sont fines et n’occasionnant pas de saignements.

Quel que soit la technique utilisée, l’apparition de micros cicatrices au niveau des zones donneuses, sous formes de petits points b, est tout à fait normale sachant qu’ils vont cicatriser et s’estomper au bout de quelques jours. Les implants capillaires vont commencer à pousser au bout de du 5ème mois mais le résultat définitif sera perceptible après 10 mois.

Le Dr BOUCQ a été à l’origine d’une école de greffe de cheveux sous l’égide de la société Méditerranéenne de Médecine et  chirurgie esthétique fondée en 1985 qi à formé de nombreux praticiens à la micro greffe de 2mm. Devant l’évolution des techniques (greffons de 0,8 à 0,9mm) de diamètre et la longueur de l’intervention, le Dr BOUCQ s’entoure de collaborateur pour ces derniers raffinements de techniques.

Posez votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires

  1. Bonjour Dr,

    Je suis actuellement en train d’économiser en vue d’une micro-greffe et donc à la recherche d’informations pratiques, avant de collecter la somme nécessaire.
    Dans mon cas je souhaite m’occuper des golfes, je n’ai pas de pertes de cheveux mais je suis né comme ça, avec les cotés dégagés en pointe. Est ce que cela limite les chances de pousse de créer des cheveux dans une zone qui n’a jamais rien eue ?

    Je me demande également à quelle fourchette tarifaire m’attendre car la zone où j’aimerai intervenir fait exactement la forme et la taille d’un nez de chaque cotés, c’est le meilleur équivalent géométrique que j’ai pu trouver, je n’ai pas de perte de densité non plus aux alentours. Est ce que ça équivaut à 300, 700 greffons, 1000 ? Si il est possible d’envoyer une photo de la zone concernée je le ferai volontiers.

    J’ai déjà fait une opération dentaire à la clinique Mozart donc je connais déjà un peu les lieux et c’est pour cela que je souhaite renouveler ma confiance envers cet établissement et ses pratiquants.

    Cordialement,

    1. Bonjour Monsieur,

      Il est tout à fait possible de créer des cheveux sur une zone ou il n y a jamais eu de cheveux grâce à la technique FUE.
      En effet, La technique FUE obéit à un principe simple : faire migrer les cheveux de la zone dite éternel vers la zone dégarnie. Il s’agit de réaliser une redistribution des cheveux de la zone dite donneuse (généralement le bas de la tête) vers la zone dégarnie.

      Vous pouvez nous adresser vos photos ou prendre rendez-vous pour une examen médical afin de pouvoir déterminer le nombre de greffons nécessaire.

      Cordialement

  2. Bonjour est il possible de faire intervenir uniquement sur la ligne frontale pour corriger un pb de symétrie suite à une greffe de cheveux réalisés il y quelques jours. 50 greffons suffisent, Je pense. Merci

    1. Oui il est tout à fait possible de corriger un probleme de symétrie par la technique FUE.

  3. Bonjour est il possible de faire une FUE uniquement sur la ligne frontale pour corriger un pb de symétrie suite à une greffe de cheveux réalisés il y quelques jours. 50 greffons suffisent, Je pense. Merci

    1. Oui il est tout à fait possible de réaliser une greffe de cheveux correctrice.